Faire du chocolat chaud avec un bâton de cacao

- - Dernière réponse :  DiamantBleu - 5 déc. 2018 à 17:02
Bonjour, j'ai ramené un bâton de cacao des Antilles afin de réaliser un vrai chocolat chaud, mais quelle ne fut pas ma déception ! Un goût âpre, comme brûlé, sans saveur même après l'ajout de sucre. Avez-vous déjà rencontré ce problème ? Est-ce dû à la qualité du produit ? Merci pour votre aide.
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Meilleure réponse
35
Merci
Je suis antillais et je ne vois pas pourquoi tout le monde parle de maizéna dans le chocola, jamais vu...! Le baton de cacao en question doit avoir un bien pietre qualité car les bons, les vrais, sont succulents et très riches en éléments bienfaisants pour la vitalité et la beauté de la peau. Autre remarque : la nomination " les antilles" est insufisante ; pour la simple et bonne raison que d'une région à l'autre, les recettes et les saveurs diffèrent à un point à ne pas négliger, mine de rien !! Préparation : 3 minutes Cuisson : 3 minutes Pour 1 personnes Ingrédients : LE chocolat - dit kakodou en 972 : -un bâton de cacao -du lait -du sucre de canne roux (!!) -éventuellement de la canelle. Je ne donne pas de mesures précises ; en Guadeloupe, on cuisine non pas à la louche mais à la saveur, à celle qu'on veut donner. La recette : 1 - Mettre sur le feu une quantité suffisante de lait (pour une personne). 2 - A l'aide d'un couteau à dents, et non d'une râpe, grager délicatement un bout du bâton afin d'un obtenir un fine poudre. 3 - Avant que le lait ne bouillit, y introduire la canelle et le sucre. 4 - Une fois que le lait frémit, y introduire la poudre obtenue en remuant. 5 - Le mélange devrait s'épaissir négligement. 6 - Laisser bouillir quelques secondes, puis mettre a refroidir un peu. Les paillettes de cacao non fondues sont tout à fait normales, et la graisse qui se déposera au dessus du lait est l'élément clé du cacao, bienfaisant pour la peau et la vitalité.

Dire « Merci » 35

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Cuisiner

Journal des femmes a aidé 1139 internautes ce mois-ci

Merci ça parait très bon - je rentre réaliser ce délice

Commenter la réponse de Raymond
5
Merci
... se fait avec du chocolat et non du cacao issu dont on ne sait quelles fèves ou espèces de cacaoyers et torréfié dans on ne sait quelles conditions. Je vous suggère de consulter mes nombreuses recettes de chocolats chauds venant du monde entier sur ce site.
Commenter la réponse de Bernard
1
Merci
Attention, en effet vous n'obtiendrez pas de chocolat chaud comme on a l'habitude de boire en métropole. Cette boisson se déguste plus comme du café (petite quantité). Ici il n'y a pas d'ajout de graisse autre que celle contenue dans le cacao donc le résulatat n'est pas onctueux (on peut y remédier en ajoutant de la Maïzéna et en passant au mixer pour qu'il soit mousseux). L'amertume du cacao peut-être corrigée avec du sucre (mettre deux fois plus de sucre que de cacao). Ne pas oublier les épices : cannelle, vanille, citron vert, muscade (ou 4 épices). Recette: mettre l'eau avec les zestes de citron vert à bouillir. Une fois bien infusé metttre le cacao, le sucre, les épices et baisser le feu. Les épices ne doivent pas bouillir. Fouetter vivement sinon le cacao tombe au fond et brûle. Passer ensuite au mixer pour un résultat mousseux.
Commenter la réponse de Aline
1
Merci
Bonjour, La qualité de votre bâton de cacao est certainement à l'origine de son amertume. L'utilisation "antillaise" de ce bâton est la suivante : râper très finement la quantité voulue, faire chauffer du lait dans une casserole en y ajoutant de la cannelle, un zeste de citron, du sucre et de la muscade râpée, quand le lait fume mais sans atteindre l'ébullition, ajouter la poudre de cacao, bien mélanger, enfin, épaissir légèrement votre chocolat avec un peu de Maïzéna délayée dans un peu de lait froid, goûter votre préparation pour en rectifier le goût. Voilà comment on prépare le chocolat en Martinique. Bonne dégustation.
Pas bon. Évident. No comment! L'arnaque
Commenter la réponse de jacqueline
1
Merci
Je suis antillais et je ne vois pas pourquoi tout le monde parle de maizéna dans le chocola, jamais vu...! Le baton de cacao en question doit avoir un bien pietre qualité car les bons, les vrais, sont succulents et très riches en éléments bienfaisants pour la vitalité et la beauté de la peau. Autre remarque : la nomination " les antilles" est insufisante ; pour la simple et bonne raison que d'une région à l'autre, les recettes et les saveurs diffèrent à un point à ne pas négliger, mine de rien !! Préparation : 3 minutes Cuisson : 3 minutes Pour 1 personnes Ingrédients : LE chocolat - dit kakodou en 972 : -un bâton de cacao -du lait -du sucre de canne roux (!!) -éventuellement de la canelle. Je ne donne pas de mesures précises ; en Guadeloupe, on cuisine non pas à la louche mais à la saveur, à celle qu'on veut donner. La recette : 1 - Mettre sur le feu une quantité suffisante de lait (pour une personne). 2 - A l'aide d'un couteau à dents, et non d'une râpe, grager délicatement un bout du bâton afin d'un obtenir un fine poudre. 3 - Avant que le lait ne bouillit, y introduire la canelle et le sucre. 4 - Une fois que le lait frémit, y introduire la poudre obtenue en remuant. 5 - Le mélange devrait s'épaissir négligement. 6 - Laisser bouillir quelques secondes, puis mettre a refroidir un peu. Les paillettes de cacao non fondues sont tout à fait normales, et la graisse qui se déposera au dessus du lait est l'élément clé du cacao, bienfaisant pour la peau et la vitalité.
Commenter la réponse de Raymond
0
Merci
Nous aussi on a eu la même déception que vous, on ne sait que faire avec ce bâton de cacao ramené de la Guadeloupe !
Commenter la réponse de annick