Comment cuire sans matière grasse ?

Signaler
-
 chantal -
Bonjour. J'ai entendu dire que le revêtement antiadhésif des poêles Tefal n'était pas bon pour la santé. Avec quelle sorte de casseroles et poêles peut-on cuisiner sans matière grasse (ou peu) et sans risque ? Merci de me conseiller.

7 réponses

Je n'utilise que de bonnes vieilles poêles en tôle dans lesquelles je fais chauffer un peu d'huile afin de les rendre anti adhésives.
Bonjour, je n'ai pas entendu dire du mal sur les Téfal. Bien au contraire, ces poêles sont formidables. Donc, bien sûr, achetez-en une haut de gamme et vous n'aurez plus besoin de matières grasses !
Si ces revêtements avaient présenté un réel danger, ils auraient été interdits par mesure de protection des usagers. C'est une légende qui n'a aucun fondement. Par contre, griller au charbon de bois est cancérigène et pourtant si bon en petite dose.
Utiliser une bonne grosse poêle de restaurant en fer blanc. Il faut bien la préparer pour commencer. Le Teflon, d'après ce que je sais, va être interdit aux Etats-Unis. Le danger, ce sont les émanations quand ça surchauffe avec dégagements d'acide perfluorooctanique et autres. Alors il faut faire très attention.
C'est sûr, si vous oubliez une poêle Tefal sur le feu toute la nuit, ça ne vas pas l'arranger. Mais les procédés de fixation du téflon se sont énormément améliorés, et il n'y a plus de risque d'émanations même si ça a pu arriver au tout début. Quant aux bonnes vieilles poêles en fonte traditionnelles, il ne faut jamais les laver, mais les nettoyer avec une mélange d'huile et de gros sel pour les "culoter", sinon, elles accrochent.
Il faut se méfier des poêles anti-adhésives bas de gamme qui viennent d'Asie, par exemple. Elles ne sont pas NF, et sont potentiellement dangereuses. L'usine Tefal, située en Rhône-Alpes, est soumise à la règlementation française en matière de qualité, sécurité et traçabilité.
Pour que le risque soit réel, il faut que le revêtement soit rayé. Soyez intraitable avec les rayures. En France, seul Téfal a reçu le brevet du double collage du téflon. Ceci dit la matière n'est pas forcément inerte, surtout soumise à certaines conditions, surchauffe par exemple. Donc il faut choisir entre prendre ce risque potentiel et prendre celui bien réel, de boucher ses artères à coup de graisse trop cuite.