Recette du "pot'je vlesch"

Signaler
-
 jennie-alfred -
Je recherche une recette qui s'appelle le "pot'je vlesch", les ingrédients sont majoritairement de la viande : volaille, veau, lapin, le tout cuit en gelée mais je n'ai pas les quantités. Pouvez-vous m'aider s'il vous plaît ? Merci d'avance.
A voir également:

6 réponses

Préparation : 20 minutes Cuisson : 300 minutes Pour 6 personnes Ingrédients : - viandes blanches - bière de ménage - baies diverses dont genièvre - sel, poivre - thym - laurier La recette : Entasser les viandes désossées (uniquement des viandes blanches) dans une terrine, en ajoutant quelques os au fond, de la bière de ménage, un peu de genièvre, du thym, du laurier, éventuellement d'autres baies. Refermer la terrine et mettre au four doux (160°C / 180° C) pendant 5 heures. Puis refroidir et consommer le lendemain, découpé en tranches épaisses, avec une salade sur un lit de frites chaudes !
Je suppose qu'il vaut mieux que la poule et le lapin soient désossés pour faciliter le service et la dégustation ? Qu'appelle-t-on la bière de fermentation ? Ce plat ne se mange-t-il que froid ?
Le pot'je vleesch est une recette dunkerquoise. Il signifie littéralement "Petit pot de viande". Préparation : 30 minutes Cuisson : 180 minutes Pour 6 personnes Ingrédients : - 1,2 kg porc (Jarret désossé) - 1 poule - 1 Lapin - 4 carottes - 1 gros oignon piqué de 2 clous de girofle - 1 bouquet garni - 10 cl de genièvre de Houle (carte d'or, il serait dommage d'y mettre du carte noir !) A défaut de genièvre vous pouvez remplacer par 10 baies de genevrier. - 2 litres d’eau - ½ litre de vinaigre blanc - sel et poivre La recette : Couper les viandes en morceaux. Saler et poivrer les viandes. Mélanger l'eau et le vinaigre. Placer le porc dans le mélange d'eau et de vinaigre. Y ajouter l'oignon, le bouquet (si vous n'avez pas de genièvre c'est le moment d'ajouter les baies cependant, si vous en avez, il faudra l'ajouter plus tard). Porter à ébullition puis maintenir à feu doux pendant 1 heure. Puis ajouter la poule et laisser à feux doux encore 1 heure. Ajouter ensuite les carottes coupées en rondelles et le lapin. Laisser cuire pendant 45 minutes environ. Arrêter la cuisson quand le lapin est cuit, il ne doit pas se démêler. Filtrer finement le jus de cuisson et parfumez le avec le genièvre. Arranger dans un plat, couvrir avec le jus et laisser prendre en gelée. Conseil : se déguste froid accompagné d'une salade et/ou de pommes dunkerquoises (pommes de terre de calibre moyen, coupées en deux, mi-cuites à l'eau et terminées en friture).
Il y a de la gélatine alimentaire dans ce plat ! Environ 10 grammes de poudre pour 6 personnes (perso, je mets un sachet de 6 grammes, ça peut aller mais il est vrai qu'un peu plus passerait également). Le désossage est conseillé mais pas obligatoire du tout ! L'âge des convives est à prendre en compte dans ce cas, certainement. Attention si la terrine est bien remplie (et elle doit l'être, les strates de viande doivent être compactes), il n'est pas rare que la bière déborde un peu. Moi je mets un plat à gratin en dessous de la terrine pour récupérer le jus qui s'échappe et éviter la galère du four tout fumant.
Prêt à discuter sur cette recette. Je suis un ancien charcutier à Bailleul, organisateur et commissaire du concours européen à Bailleul.

Flamande de Wormhout, je peux vous dire que la bière, on la boit, on ne la met pas dans le pot'je ! 1/3 eau, 1/3 vin blanc, 1/3 vinaigre + 1 verre de vinaigre.