Traduire un menu de mariage en ch'ti

Signaler
-
 claudine -
Bonjour, je me marie le mois prochain et on aimerait avoir la traduction de notre menu en ch'ti. Pouvez-vous m'aider ? Voici le menu : Terrine d'aiguillettes de canard, gelée au porto Médaillon de filet de lotte à la saveur des îles Pavé de boeuf au velours de foie gras Gratin dauphinois, flan de courgette, tomates provençales Assortiment de salades aux noix et fromage Farandole des mariés et café Merci beaucoup pour votre aide !

13 réponses

A mon avis ça donnerait ça : Médaillon eud’filet d’lotte al chaveur d’ché ziles Pavé eud’bœuf ach’velours eud’ fô gras Gratin dauphinois (?) flan eud’courgettes et ché tomates deul provenche Salates épi fromaches « farandoles des mariés et café » chez nous on dirait plutôt : tap eud’gatiaux et goutte eud jus Il existe peut être d’autres termes pour "gratin dauphinois" et "flan de courgettes" mais là il faudrait demander à un de nos anciens... Voila !
Je suis belge, vivant à Menen, et j'écoute toujours France Bleu Nord. Sur cette radio, il y a monsieur José Ambre qui, tous les jours, nous donne l'horoscope en ch'ti. Je suis persuadée qu'un mail de votre part adressé à ce monsieur bénéficiera d'une réponse. Ils sont hyper sympa sur cette radio. Bien à vous, Danielle
Pourquoi est ce que vous voulez traduire en ch'ti des spécialités culinaires qui ne sont pas ch'ti ? Ça n'a pas de sens. Désolée. Une ch'ti
Merci Danielle pour votre réponse, je vais essayer d'avoir son adresse mail. Aurélie, je pense que c'est possible de traduire des spécialités culinaires... Si je veux traduire ce menu, c'est tout simplement que je suis une ch'ti (mais je ne le parle pas) et que je me marie dans la région où je vis actuellement... Juste pour avoir une petite pensée pour mes origines !
J'ai vécu quelques années dans le Pas-de-Calais et je parle un peu le patois, mais de là à vous traduire un menu je ne prétendrais pas y arriver. Bon courage quand même et bon mariage. Bien à vous. isola21
Hé bien, pourquoi pas ? Il ne faut pas être sectaire, et au contraire, se réjouir que ce ch'ti-picard soit aussi valorisé que le provençal, qui était jusqu'ici si prisé d'une façon très snob et élitiste : au sud, les gens cultivés, ex troubadours, et au nord, on oublie les trouvères pour ne se souvenir que des personnages de Zola, en gros ! Injustement non ? Alors, vive le nord de la Loire et ses langues (normand, vexinois, romans de l'Est , etc.) qui bénéficient enfin de cette mise en lumière !
Je trouve dommage de traduire votre menu de mariage en ch'ti. Et pourtant je suis fière d'en être une. Partout où je me trouve l'accent m'attire et je lie connaissance. Petit coucou à Danielle, je connais bien Menen pour y aller assez souvent. Bon mariage Jessie et tous mes vœux de bonheur. Rien ne vous empêche de mettre une ambiance de "ducasse" en ce grand jour.
Je vous remercie tous pour votre aide, c'est super gentil ! Je suis une ch'ti qui se marie hors région, c est juste pour faire un petit clin d'œil à mes origines ; une région où les gens sont super accueillants !
Bonjour, j'habite Villeneuve d'Ascq dans le Nord, je ne parle pas patois mais je le comprends et arrive à l'écrire. Pour gratin dauphinois, je le traduirais par : rata d'penntière.
Fricadelle eud'canard pour aiguillettes de canard.
Le thème de ton mariage est sur le Nord Pas-de-Calais? Tu en es originaire ? Une flamande du nord de la France qui ne parle pas chti mais qui comprend le flamand !
A qui la faute si l'accent chti n'était pas valorisé, c'est une première, il était temps. La différence est que les chtis s'en enorgueillissent alors le sud était valorisé naturellement depuis longtemps par ses films et par les Français ! Eux, ne prenaient pas "la grosse tête". Une seule nomination aux césars ! Ouf !
Bravo, Marie ! L'accent ch'ti ou du Nord de la Loire a été méprisé du fait de l'arrivée massive des "gens du midi" parmi les instituteurs dans les années 60/70 : j'ai été instit' en 1965 et j'étais la seule fille de ma région du Vexin (Pontoise). Le film de Dany Boon nous a rappelé des façons de prononcer "eul" ou autres façons ou expressions qui étaient condamnées et moquées par ces sudistes ; idem en Normandie. Personne ne défendra les accents des divers pays de l'Ile de France, l'arrivée de toutes ces différentes populations endo et exogènes ayant tué notre folklore (Vexin, pays de France, de Brie, etc.), qui a bien existé et notre culture propre francilienne. Nous sommes trop près de Paris pour qu'un artiste s'y intéresse et en quelque sorte le film "Bienvenue chez les Ch'tis" porte aussi notre histoire.