Cuisiner pour mon mari

Signaler
-
 vanessa -
salut ! Préparer souvent les meme plats a tendance à diminuer leur saveur, mon mari n'accepte pas les plats qu'il ne connait pas mais il exige de bien manger. Aidez moi !

9 réponses

Si vous avez envie d'essayer une nouvelle recette et que votre mari ne veut pas y goûter, invitez des amis ou de la famille. Faites votre menu avec les mets dont il ne veut pas. Peut-être n'osera-t-il pas rester devant ces plats sans y goûter. Une fois qu'il y aura goûté, il aimera...
Confiez-lui les casseroles et voyez ce qu'il peut faire avec !
J'ai connu le même problème. J'ai commencé à m'en sortir en gardant les mêmes bases de plats, dans lesquelles j'introduisais au fur et à mesure de nouveaux ingrédients. Vous pouvez aussi dissimuler les ingrédients que vous incorporez. Essayez tout ce qui est purée, quiche, tourte et plats composés comme le pot-au-feu et le couscous : les bases restent les mêmes mais il est difficile de faire le tri.
Au départ, mon mari faisait le difficile. J'ai listé ce qu'il aimait et je m'en suis servie pour créer des nouveautés. Petit à petit, il s'est laissé faire. Les amis et la famille m'ont aussi aidée en appréciant les nouveautés et les présentations. Au bout de 17 ans de mariage, il mange chinois, japonais mais est encore un peu récalcitrant à l'indien. Accrochez-vous !
Il se lasse des plats qu'il connaît, ne veut pas goûter à ceux qu'il ne connaît pas... Il vous reste deux solutions. Soit il vous invite au restaurant, soit il se met derrière les fourneaux !
Ou des aromates différents. Remplacez les oignons par des échalotes. Modifiez le mode de cuisson, par exemple faites un crumble avec les légumes qu'il apprécie. Incorporez un nouvel ingrédient dans la recette (champignons, petits oignons, olives, lardons...).
Un banal steack, par exemple, peut se transformer en festin de roi avec une sauce au roquefort ou aux échalotes. Utilisez du fond de veau lié et n'hésitez pas à déglacer au vinaigre balsamique pour changer du vin.

Je commencerais par le mettre devant les fourneaux et il comprendrait qu'il faut beaucoup d'imagination et qu'il faut aussi qu'il y mette du sien... Bon courage.
Ce que je lis est vraiment intéressant. J'ai acheté mon congélateur il y a deux semaines et le week-end passé j'ai fait un hachis parmentier qu'il adore et que j'ai congelé, poulet basquaise que j'avais jamais fait il a aimé mais pas eu de restes pour le congeler et la carbonnade flamande je l'ai réussie mieux qu'avant, j'ai fait un plat pour trois et j'ai congelé le reste qu'il a mangé ce jeudi midi, trouver d'autres idées va être dur.