Pâte de pralin

Signaler
-
 Dominique -
Pouvez-vous me dire comment, à partir de pralin, je peux réaliser moi-même de la pâte de pralin. Faut-il ajouter du beurre, de l'huile ...? Merci.

3 réponses

Cette pâte s'obtient simplement par broyage à chaud des fruits secs qui, sous l'action de la chaleur, "font" de l'huile. Idéalement, elle se fabrique avec une meule possédant 3 rouleaux en granit. Préparation : 15 minutes Cuisson : 15 minutes Ingrédients : Pour 1 kilo environ : - 250 g d'amandes blanches entières - 250 g de noisettes décortiquées - 400 g de sucre cristallisé - 100 g d'eau La recette : Préchauffer le four à thermostat 7 (200°C). Mettre les amandes et les noisettes dans un plat à four et les faire griller pendant 15 minutes, en les mélangeant de temps en temps. Mettre le sucre cristallisé dans une casserole, ajouter l'eau et faire cuire à 125/130°C pendant 3 à 4 minutes. Le sucre peut colorer légèrement. Lorsqu'il est à température, ajouter les amandes et les noisettes grillées en une fois et mélanger rapidement jusqu'à ce que le sucre blanchisse et cristallise à nouveau (on dit qu'il "sable" ou qu'il "masse"). Remettre le tout dans la casserole, à feu moyen, et faire légèrement caraméliser la préparation (plus le caramel sera foncé, plus le praliné sera fort en goût). A ce stade de la cuisson, vous obtenez des pralines. Quand la couleur souhaitée est obtenue, mettre le tout dans un mixer et mixer jusqu'à l'obtention d'une pâte fine. Si les fruits rendent peu d'huile ou restent en sable (broyage trop froid), on peut corriger la texture avec un peu d'huile de noisette ou d'huile d'amande. Une autre façon de procéder est de réaliser un caramel, de le laisser durcir, de le casser en morceaux, puis de le broyer avec les fruits secs. Mais il faut, alors, pouvoir réchauffer la masse, c'est à dire, avoir un robot qui chauffe. Mettre en pots qui se conserveront environ 1 an, au frais, en évitant la chaleur qui fait rancir la matière grasse des fruits secs. Ce praliné est nommé par les professionnels "au sucre cuit". On peut réaliser du praliné au "sucre cru" en mélangeant, de la même façon, les fruits secs torréfiés avec du sucre glace professionnel non amylacé, c'est-à-dire sans fécule de pommes de terre (le sucre glace vendu en grande surface en contient 3%).
Merci pour votre réponse très technique que je ne manquerai pas d'essayer. J'ai néanmoins un problème. J'ai acheté par curiosité dans le commerce 1 kg (je m'aperçois que c'est énorme) de pâte de noisette, 100% pure. Pourriez vous m'indiquer dans quel type de recette (glace, gâteau ou autre) je peux utiliser ce produit. Merci une nouvelle fois.
C'est un gâteau à base de pâte à chou avec crème pâtissière, chantilly et pralin.