Donner envie à son enfant de manger de tout

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 16 févr. 2009 à 17:34
voilà ma fille ainée est très difficile car hormis manger des cochonneries le reste elle n'aime pas et n'essaie même pas de goûter
Afficher la suite 

13 réponses

+2
Utile
Oui, le décor, c'est important pour 1 enfant, nous on fait souvent des petits personnages, et il s'amuse à lui croquer les yeux, le nez... et puis sinon, pour le mien, qui mange généralement de tout mais quand il a pas envie, au lieu de lui faire des frites de pommes de terre, je lui fais des frites de carottes (cuites à l'eau salées) le tout accompagnées de sauce mayo ou ketchup, ça passe; des petits panés de légumes: courgettes, aubergines, des petits légumes en rondelles, juste roulés dans un peu d'oeuf battus et de la chapelure, et ça marche. Aussi, faut éviter que ta petite miss grignotte, comme ça, à table, si elle a bien faim, elle mangera ce qu'il y a dans son assiette. Moi, ce que je fais, je l'implique un peu dans la préparation des plats, il apprécie de manger ce qu'il a préparé et est tout fier de faire gouter à papa... Tu peux aussi essayer des gratins de légumes, mélanger à de la pomme de terre, c'est mieux, ou des petits légumes, mélangés à des pates; Et puis, si elle ne mange pas c pas très grave, moi je ne le force jamais à manger, par contre, une petite récompense en fin de repas, genre petit bonbon ou petit carré de chocolat, pourquoi pas? Bisous
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
+1
Utile
essayer de decorer son assiette avec 2 ou trois aliments
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
Chez nous: 1/ obligation de goûter, au moins une cuillèrée, et si on n'en veut pas plus on laisse. Au début c'était la bataille, maintenant il y a des fois où il faut insister mais globalement elle le fait sans trop rechigner. 2/ même menu pour tout le monde, sinon ils nous font tourner en bourrique! Il arrive que ma fille n'aime pas, mais en général il y a toujours quelque chose qu'elle aime. Si elle mange moins bien le plat, elle se rattrappe sur le fromage ou le yaourt. Et si elle mange moins bien à un repas, elle mange mieux au suivant, les enfants ne se laissent pas avoir faim... 3/ interdit de manger entre les repas. Ca peut peut être paraitre strict comme ça, mais ma fille sait que c'est non en dehors des repas, elle ne demande même plus! Seule entorse, lorsqu'on cuisine et qu'elle veut goûter les ingrédients, ou alors quand elle aide à cuisiner, difficile de lui dire non quand c'est vraiment sous son nez... Bon courage! Maman de Marie 3 ans

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
Et bien en voila un vrai probleme... J'ai un garcon de 21 ans maintenant et depuis tout petit je lui ai apris que GOUTER N'EST PAS MANGER et ca lui est rentré dans sa tête .aujourd'hui il peut me le répéter et il l'a fait quand il me cuisine a la japonaise et c'est bon!!!!!!!Bisous a tous Yvette
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
bonjour, Voilà j'ai le même problème avec ma petite fille de 10 ans, mais on a fait un deal : elle goûte de tout, après si elle n'aime pas, c'est tout. Mais à sa grande surprise elle aime beaucoup de choses. Le seul pb c'est qu'à sa maison elle ne mange que pâtes, jambon, nuggets et autres cochonneries.... là ça devient une question d'éducation. Avec mes autres petits enfants (3 ans et 18 mois) je m'amuse à cuisiner, la cuisine est une salle de jeux où chacun met la main à la pâte. La tarte aux pommes façon Alexandre, est un vrai délice. je sais que ces 2 là mangent de tout et goûtent de tout, le palais s'éduque comme le reste.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
j'ai le même à la maison, ça fait plaisir de voir que l'on est pas seul . jusque l'âge de 2ans1/2 il mangeait de tout , les fruits avec un peu plus de difficultés mais en compote de tps en tps ça passait. il a bientôt 9 ans et c'est très dur, peu de légumes et la grosse difficultés et de le faire goûter aux nouveaux aliments. Ecouter les reproches, les critiques de chacun est très éprouvant à force. pourtant il ne grignotte pas entre les repas, ne mange pas d'aliments panés du commerce. Par contre s'il aime son repas: ça se voit. il ne faut pas désespérer mais...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
bonjour, bon, je passe rapidement sur le fait de manger des cochonneries. Jusuq'à sa majorité, la Loi vous autorise (et l'éthique vous oblige) à imposer et/ou interdire certaines choses à vos enfants, des heures de repas claires et définies ainsi que des catégories d'aliments en usage limité et surveillé (l'interdiction pure et dure est généralement négative) entrent dans ce cadre, à vous d'en user... Pour ce qui est de stimuler le "goût de la découverte", je dirais deux choses: aspect et "débanalisation". Les enfants sont extrèmements sensibles au visuel. un petit exemple: l'autre jour nous avons mangé des boudins à la maison. Du noir aux pommes pour moi, qui n'aime pas le blanc, et du blanc pour ma compagne qui n'aime pas le noir. Et bien notre petit bonhomme qui a bientôt 2 ans s'est jeté sur le boudin blanc dont il s'est englouti un bon demi alors que j'ai eu toute la misère du monde pour parvenir à lui faire gouter le noir qu'au final il n'a pas vraiment apprécié... A nous donc de travailler l'aspect de nos petit plats...et cela rejoint le second point. Si vous faites de la "tambouille", les enfants (surtout les pré-ados) risquent fort de faire un blocage. Faites exactement le même plat en faisant un peu d'esbrouffe pour donner l'impression que c'est un truc compliqué et en prenant 5 minutes de plus pour faire une petite présentation sympa et ils auront l'impression que vous vous êtes décarcassé(e) et ça, ils adorent. Dernière chose, pour ceux qui sont en âge de le faire: faites-les participer, mais tout en gardant le leadership: "ah non, tu peux pas faire la sauce, ma fille, celle-là, je ne te montrerai comment la faire que qd tu seras sur le point de te marier! par contre, si tu veux tu peux gèrer la polenta, il ne faut pas qu'elle attache... et tu prend bien une cuiller en bois, hein..." Et hop, ça n'a l'air de rien, mais tout le monde sera impatient de gouter le plat du soir, quand bien même la sauce renfermerait des ingrédients effroyables comme de l'aubergine ou de la courgette ;-)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
tout à fait d'accord , j'ai fait la même chose, mais il reste encore quelques plats détestés
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
Moi,je dis à mes enfants que c'est bon pour la santé. Avec ma fille de 4 ans ça marche,mais mon garçon de 2 ans et demi est plus difficile. Donc si il ne mange pas,il n'a pas de dessert.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
La veille de remplir le frigo, je fais farie le menu par mes enfants. La première fois il y avait pâte et patates tous les jours. Les enfants sont maintenant sensibilisés à la nutrition à l'école. De voir écrit le menu, ils se sont rendus compte que ce n'était pas possible de faire un tel menu. Ils ont donc rajouté soupe et légumes. Une fois le plat arrivé sur la table, ils ne peuvent pas raler, c'est eux qui l'ont proposé. La négociation se passe donc avant et à tour de rôle ils choisissent leur légume "préféré". Précision : ils avaient 6 ans quand j'ai commencé et en ont maitenant 12 et 13 1/2 et nous continuons ainsi.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
Bonjour, Moi je fais comme "Hélène Lugand", je vois avec mes enfants (de 13 et 10 ans), pour établir les menus (nous c'est pour 15 jours), que ce soit le midi ou le soir, certains sont imposés, mais la plupart, ils donnent leur avis, et voir même prépare chacun leur tour un repas! Ca marche! Quand ils étaient + jeunes, je jouais à faire des dessins avec les légumes et viandes pour les amuser, pour la viande par exemple, je les coupaient en morceaux et les piquaient avec des "pics" de couleurs et de formes différents!! pleins d'astuces de ce genre, et ça a marché! Bonne chance, mais il est vrai qu'il est difficile de faire manger un enfant qui ne veut rien d'autre que des frites ou des pâtes... Merci la société et les pubs!! lol
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
Tout d'abord emmène-la faire les courses avec toi. Privilégie les marchés, les artisans, laisse-la être guidée par sa gourmandise. Les odeurs, les couleurs, la nouveauté titilleront certainement sa curiosité gustative. Ensuite cuisine les produits le plus simplement possible mais en décalé associé avec quelques chose quelle aime. Par exemple les courgettes, tu les râpes tu les fais fondre dans un peu d'huile d'olive, tu leur ajoute du roquefort et tu les mélanges à des pâtes. Le céleri rave, en tranche avec de la pomme granny, de la crème et du parmesa c'est un super bon gratin. Il faut surprendre et que l'enfant ne reconnaisse pas le produit ce n'est qu'après que tu lui dis. Myriam Darmoni
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
L'autorité c'est bien, faire gouter c'est bien, mais forcer un enfant à manger n'est pas une bonne solution Il a le droit de ne pas aimer ou de détester, comme les grands, tel ou tel aliment, le priver de dessert n'y changera rien, il n'aimera pas ça... Forcer un enfant à manger peut engendrer (chez certains, oui, je sais, pas de généralités) des troubles alimentaires graves, tels l'anorexie ou la boulimie, qui sont d'horribles maladies qui font souffrir autant les concernés que l'entourage. Un peu de fermeté ne peut pas faire de mal, mais attention à ne pas en faire un drame, rien de mieux que d'en parler à un pédiatre ou à un nutrionniste, plutot que d'essayer de "passer en force", ce qui compte finalement, c'est qu'il mange, et ce qu'il ne mange pas aujourd'hui, le mangera t-il peut-être demain...? Moi je préfère la ruse à la force... et ça marche !!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme