Boeuf aux olives

Patrick - 20 nov. 2008 à 17:50 - Dernière réponse :  halal=danger
- 29 avril 2017 à 12:20
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/331690-boeuf-aux-olives

Afficher la suite 
Boeuf aux olives
Etonnez-moi : en quoi la viande "hallal" serait-elle plus tendre ? Je précise, pour ceux qui l'ignoreraient, que la viande "hallal" est issue d'animaux abattus selon le rite musulman. Elle n'est pas plus tendre pour autant.
Ma suggestion : Si possible, évitons de méler les préceptes religieux aux recettes culinaires.....
Moelleux
N étant pas de confession musulmane je vous confirme portant que la viande hallal destinée aux plats mijotés est en effet bien souvent plus moelleuse.....
Bonne recette mais ça manque d'ail. Et oui la viande halal est plus tendre! Rien a voir avec la religion pour ceux qui sont phobique de l'islam! C'est juste que c'est une viande qui à été saigné à l'abattage ce qui rends la viande plus tendre, rien de plus. Mais si ça vous rends malade d'en manger, abstenez-vous.
On voit ceux qui sont de fin gourmet .effectivement la viande halal est meilleur . Avant de juger goûter ce goût exceptionnel .....la viande est fondante quel bonheur . Soyons constructif bonne appétit
"L'animal continue de respirer, même très fort du fait de l'agonie qui peut durer jusqu'à 1/4 h rappelons le, et inspire ces matières souillées riches en germes de toutes sortes. Ces matières inspirées jusqu'aux alvéoles pulmonaires larguent leurs germes dans le sang d'autant plus facilement que la paroi des alvéoles pulmonaires est très mince et que la circulation sanguine, rappelons le, est toujours en cours dans cette période d'agonie, et même accélérée par le stress au niveau des organes essentiels (...). On observe de plus, du fait du stress intense, 2 phénomènes physiologiques qui se conjuguent : la chute de tous les mécanismes de défense immunitaires, et la concentration du sang dans les organes essentiels, on peut dire que l'animal « retient son sang ». C'est un processus naturel de survie qui entraîne vraisemblablement d'ailleurs une saignée moins bonne contrairement aux allégations des tenants de cette pratique. Il y a de plus une forte production de toxines. La longueur de l'agonie entraîne enfin des soubresauts violents accompagnés de défécation et émission d'urine, le tout éclaboussant toute la zone d'abattage !!!
Commenter la réponse de Patrick