Riz frit à la chinoise (cantonais)

Signaler
-
 Joana -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/316209-riz-frit-a-la-chinoise-cantonais

Excellent!!! Tous l'adorent fait et refait. MA recette de riz selon l'envie.
Parfait : enfin le vrai goût du riz comme dans les bons restos chinois
Très bon.
Pour c'est une fois par semaine car mes enfants adorent.
Très bien
Simple, assez rapide... et bon! à refaire
Ma suggestion : .
Excellent, mais je conseille de faire l'omelette à part, on ressent beaucoup plus le goût. Je conseille également de rajouter une cuillère à soupe d'huile de sésame au riz pour encore plus de saveurs. A refaire !!!!
Riz cantonnais
Délicieux !!! Très complet j ai mis des bouts de blancs de poulet mariner dans sauce soja (à la place des lardons ) avec les crevettes et
rajouter sauce Nioc Niam
Ma suggestion : Garder la recette
Utilisateur anonyme
Bon
Très bon et les enfants ont aimé...moins gras qu'au restaurant....
J'aime
Bein
Utilisateur anonyme
ok
Utilisateur anonyme
Très bon !
Très simple à réaliser et tellement bon.
Délice
Ça a l'air d'être pas mal, plutôt bon.
Ma suggestion : A conseiller aux autres.
Utilisateur anonyme
Excellent
Très bon, je vais le refaire.
Utilisateur anonyme
Riz cantonais : réponse à Isabelle Laville
Le riz cantonais comme son nom l'indique est une recette d'origine chinoise même si des adaptations existent au Vietnam et ailleurs en Asie. En Chine il y a parfois des petits pois, mais jamais de champignons de Paris (!!) et encore moins de nuoc mâm.
Ma suggestion : Laissez la grand-mère vietnamienne de côté, elle n'est pas concernée par cette recette.
Utilisateur anonyme
Riz cantonnais
Ma grand mère est vietnamienne, et il n'y a pas de petits pois dans le riz cantonnais.
Ma suggestion : Pour le réussir à la vietnamienne(cependant, comme dans toutes les régions, il y a plusieurs recettes j'en conviens) voici la mienne :
faire suer les oignons éminces, ajouter le riz et mouiller 1 fois et demi le volume de riz laisser cuire. On peut cuire le riz au cuiseur à riz il faudra alors faire revenir un oignon émincé pour le rajouter une fois le riz cuit
Battre les œufs en omelette et assaisonner de nuoc mam, cuire l'omelette il faut qu'elle soit très fine puis la tailler en très petites lanières, réserver
couper des tranches de jambon en très très fines lanières, réserver nota on peut mettre a la place du porc laqué
Faire revenir des champignons de paris avec un peu de beurre et du nuoc mam on peut mettre si on préfère des champignons chinois émincés très fin
Faire revenir le riz dans une poêle et ajouter tous les éléments
Rectifier l'assaisonnement avec du nuoc mam et déguster
Utilisateur anonyme
Comme nous étions en Chine !
Rien à dire, j'ai eu la chance d'aller en Chine c'est presque pareil.
Ma suggestion : Il serait bien de choisir du riz gluant.
Super bon
Super bon, les enfants adorent.
Utilisateur anonyme
Les oeufs
Ma suggestion : Je préfère faire une omelette que je découpe en petits morceaux, c'est meilleur et plus joli à l'œil.
Délicieux et très simple
Un plat complet simple et délicieux. Les enfants adorent et en redemandent !
Ma suggestion : Le temps de cuisson est un peu plus long qu'indiqué. Avec la sauce soja, c'est encore meilleur.
Génial
Super bon. Très léger.
Riz préparé la veille
Le riz préparé la veille est meilleur car il a eu le temps de sécher un peu. Lorsqu'il sort du cuit-vapeur, il est humide, a tendance donc à se défaire tout en absorbant beaucoup d'huile...
Huile et riz
En ce qui concerne l'huile, vous parlez tous d'huile de tournesol, d'arachide ou d'olive. Il est précisé dans la recette huile de sésame qui est la meilleure (et la traditionnelle) pour les recettes au wok.
Ma suggestion : Pourquoi préparer le riz la veille. Cuit au rice-coocker, le riz est parfait (il est extrêmement utilisé en Asie).
Le riz cantonais ne se mange pas
Il est servi à la fin du repas et ne le consomment que les invités qui ne sont pas satisfaits, qui ont encore faim. En manger volontairement ou pas vaut injure aux hôtes.
Ma suggestion : Ici en Occident, les règles du savoir-vivre chinois n'ont pas lieu de s'appliquer, tant mieux pour vous : mangez-en si vous aimez (comme moi entre autres).
Délicieux
Une recette simple et délicieuse.
Soja
Bonne recette. La cuillerée à soupe de soja est indispensable.
Ma suggestion : On peut remplacer le jambon par du canard fumé. Le canard en Chine est plus populaire que le jambon. Et toujours le soja qui donne au riz cette jolie couleur dorée.
Les enfants aiment !
Tout y est ! C'est délicieux.
Ma suggestion : Rajouter des petits morceaux de saucisses de Strasbourg cuitent à l'eau.
Excellente idée
Le contraste entre un riz parfumé thaï cuit la vieille, dont sec et froid, avec l'huile bouillante donne beaucoup de relief à la préparation.
Ma suggestion : J'ai pour ma part utilisé des petits pois frais, des crevettes crues que j'ai faites mariner 1 heure dans de l'huile d'olive, de l'ail et de la sauce soja Kikomann. Je les ai faites griller à la plancha, et réservées. C'est du travail, mais le tout assemblé au dernier moment... quelle saveur.
Variante
Ma suggestion : Je réchauffe le riz micro-ondes dans un récipient fermé en plastique. Il est donc chaud quand je le mets dans l'huile chaude, je le sale légèrement.
Je ne bats pas les oeufs à l'avance. J'écarte le riz chaud sur les côtés de la poêle, casse 1 ou 2 oeufs au milieu de celle-ci, mélange les oeufs grossièrement, sale légèrement, ajoute du nuoc-mam, quelques tours de moulin à poivre, et mélange le tout au riz quand les oeufs commencent à prendre. Ainsi, les oeufs cuisent plus vite, ils sont pratiquement cuits quand on les mélange au riz, il faut simplement écraser les grumeaux et bien mélanger. Les autres ingrédients (crevettes, jambon et non lardons, fines lamelles de saucisses chinoises (poêlées à part à petit feu, puis émincées), petits pois sont ajoutés à la fin, juste pour qu'ils se réchauffent. Mais le principe est de rajouter au riz réchauffé ce que l'on a sous la main : poulet rôti froid, côte de porc froid... L'essentiel est que ce soit déjà cuit, puis émincé. On peut sinon ciseler quelques échalotes, écraser une gousse d'ail et les faire dorer avant de rajouter le riz.
Huile d'olive
L'huile d'olive ne résiste pas aux hautes températures. De plus, elle n'est pas du tout employée dans la cuisine asiatique. Je déconseille. L'huile de pépins de raisins est la plus neutre qui soit au goût. A défaut, on peut prendre de l'huile d'arachide ou un mélange spécial friture.
Très bien
Pas très cher et repas complet.

Huile de friture
Ma suggestion : Pour ceux qui n'aiment pas l'huile de pépins de raisins, prendre de l'huile d'olive.
Variante
Je préfère faire revenir les ingrédients dans l'ordre. Les réserver à chaque fois (1- crevette, 2- jambon, 3- petits pois). Remettre tout dans la même huile. Ajouteé l omelette préparée d'avance en petits dés et la ciboulette. Ensuite enrober le riz cuit. Incorporer le chaud. C'est un délice. Il est faux de penser que le riz doit être prêt la veille. Mes enfants raffolent de mon riz cantonnais. Attention ne pas couvrir la poêle avec les bouts d'omelette sinon ils vont gonfler.
Astuce
Ma suggestion : D'origine vietnamienne, je fais souvent du riz cantonnais. Je le fais avec des saucisses vietnamiennes (on en trouve chez certains traiteurs chinois ) et du jambon en gros dés. Je mets des petits pois non décongelés à la fin, comme ça ils ne s'écrasent pas.
Riz thai ou basmati de rigueur.
Faute de cuiseur à riz, je le fais au micro-ondes : riz cru + petits pois surgelés, eau salée à niveau et à couvert (on peut ajouter du 4 ou 5 épices). Faire cuire 10 à 15 minutes selon la marque (mieux vaut ne pas mettre trop longtemps et surveiller que l'eau soit entièrement absorbée, mais le riz encore ferme). Ensuite, le faire sauter rapidement au wok ou dans une sauteuse dans la matière grasse des autres ingrédients que l'on aura fait revenir préalablement.
Ma suggestion : J'ajoute de la ciboulette ciselée, des champignons noirs, de la sauce soja et du nuoc-mam.
Dans certaines épiceries asiatiques, on trouve des mini-saucisses chinoises, qui, coupées en fines rondelles, donnent un goût incomparable, plutôt que du jambon ou des lardons.
Huile d'arachide
Malheureusement, c'est l'une des rares huiles qui tienne à très haute température, ce qui est indispensable pour une cuisson au wok. Mais on peut très bien utiliser une autre huile neutre.
Huile d'arachide
Je voulais juste ajouter un bémol à votre recette : l'huile d'arachide. En effet, il ne faut pas oublier que de plus en plus de gens y sont allergiques. Ce serait donc bien de varier avec une autre huile.
Autres ingrédients
La cuisine asiatique est fidèle à sa réputation : divine !
Ma suggestion : Originaire de l'Océan indien, je suis une habituée et une grande fan de cuisine chinoise. Dans mon pays, les chinois mettent dans le riz cantonnais des petits pois, des carottes coupées en petis dés, des champignons noirs, des crevettes, de la viande de porc en petites tranches fines (ou de la viande hachée) et avant de servir ils parsèment le riz de ciboulette et de coriandre finement hachées. Chaque convive assaisonne comme il veut avec de la sauce soja.