Violences en cuisine : il faut que ça cesse !

- - Dernière réponse :  stephen - 26 févr. 2015 à 18:24
hello !
J'ai un cousin qui est en apprentissage pour devenir cuisinier.
Sauf que depuis quelques temps, il me raconte qu'il est bizutté par ses collègues. Brulures, casseroles qui volent et qu'il faut éviter, et meme coupures avec un couteau, rien ne lui est épargné.
ça me fait halluciner qu'on puisse faire tout ça en cuisine pendant que des gens sont à 10 mètres en train de manger tranquillou.
Il n'ose pas en parler ni porter plainte alors que c'est quand meême hyper grave.
Moi du coup, j'ose pas le dire à ses parents qui sont mon oncle et ma tante car j'ai peur qu'il men veuille après.
est-ce que quelqu'un a été confronté au meme problèeme et peut me conseiller ?
Afficher la suite 

12 réponses

+8
Utile
je suis heureuse que les choses commencent à sortir. J'ai bossé pendant longtemps chez un grand chef dont je tairais le nom qui ne ménageait pas ses équipes. Il criait en permanence, n'était jamais satisfait, s'était hyper dur physiquement et moralement. En plus moi je suis une fille et j'ai pris cher. J'ai cru que les choses s'améliorait avec le temps mais ça n'a fait qu'empirer. J'ai choisi la fuite mais je penses pas que ce soit la meilleure solution car aujourd'hui même si je travaille dans un restaurant ou ça se passe bien, j'ai encore des séquelles de cette époque... Je te conseille d'en parler. Se taire n'est jamais la solution. C'est même dangeureux.
Je ne suis pas concerné mais je trouve cela choquant il faut dénoncer ses comportements nous ne devons pas subir ni laisser faire cela peut donner lieu à des problèmes grave pour les victimes.
celcroix
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 13 décembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
13 décembre 2014
-
Oui, en parler ne peut qu'être bénéfique, tout ça doit être dénoncé.
Tant pis si lui t'en veut, il finira, s'il est intelligent, par comprendre que tu ne lui veux que du bien.
A dénoncer d'urgence, il doit avoir des séquelles physiques à l'appui de ce que tu diras
Pour Anonymous3 : Puisque vous êtes sous anonymat, il faudrait dire qui est ce chef, d'ailleurs, je dirais plus ce "connard" que chef; on dirait qu'il y a un concours de tarés dans ce monde ; dans tous les domaines, les "soi-disant" humains... se battent tous pour en être le chef! Que des personnes qui ne sont pas sûres d'elles et en recherche d'identité!
begonie
Messages postés
99492
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 août 2019
2 -
Pas besoin de citer des noms ici.

Il faut porter plainte aux bons endroits : les responsables du stage et les instances dont il dépend.

Pour des conseils en lien avec des démarches, il y a moyen de poser la question aussi sur la section voisine " Droits-Finances ".
Voici le lien en direct : http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/justice-24
Je suis tout a fait d'accord avec vous, il ne faut surtout pas laisser une telle situation devenir "normale".

Je suis moi même passée pas là et le fait d'en parler permet de ne pas partir tous les matins la boule au ventre au boulot !

Mon mari et moi même exploitons une petite entreprise familiale. Je suis chef de cuisine et mon mari s'occupe du service. Nous avons vécu tous les deux des situations similaires, vu qu'à notre époque nous n'osions pas trop en parler de peur de perdre notre travail et d'être virés du lycée :(

Faire notre métier est une passion que nous avons le devoir et le plaisir de faire partager. Ce n'est pas par la tyrannie que "le métier rentre" comme le supposent certains !!!!! Foutaise .....

Alors si en en parlant à son employeur la situation ne s'arrange pas, il faut absolument contacter le CFA, pour qu'il retire à cet employeur le droit de prendre du personnel en apprentissage, si la situation est jugée alarmante.

Cordialement
Cette histoire me ramène quelques années en arriere...Je suis également dans la restauration et il y avait à cette époque là un apprenti qui était un véritable bouc émissaire, de quoi dégouter du métier et qu on ne s étonne pas d être en pénurie de cuisiniers quand on voit ce genre de comportement!
Bref il s était beaucoup rapproché de moi( peut etre que le fait que je soit une femme l a aidé) et j ai fait la connaissance de sa maman. Ensemble nous avons fait ce que nous avons pensé etre juste. L apprenti s est rendu à la médecine du travail où il a pu parler de ses problèmes, l inspection du travail s est déplacée et a constaté les faits d autant qu il s est révélé que d autres personnes subissaient le harcèlement, apres je n ai pas toutes les infos mais je sais qu il a été dédommagé et qu il a changé d employeur. En tout cas, apres cette histoire, le chef s est tenu a carreaux!
Katoch1412
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 16 janvier 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2015
-
Alerter la chambre des métiers en tout premier lieu soit par l'intermédiaire du CFA ou du lycée professionnel. Les patrons de restaurants embauchant des apprentis perçoivent des aides à la formation qui leur seront supprimées en cas de non respect du contrat. Et?autre solution est les prudhommes. S'il s'agit d'un mineur les parents doivent intervenir des le début et éviter que la situation s'envenime. Bon courage !
Le cas s'est posé pour mon fils. Les apprentis sont protégés par l'inspecteur d'académie qui peut intervenir auprès du maître d'apprentissage auquel on risque de lui enlever l'autorisation d'avoir des apprentis. C'est ce que j'ai fait, le lendemain même l'inspecteur d'académie lui-même lui a trouvé un autre apprentissage. Le harcèlement est identique au viol, il faut en parler mais il faut aussi s'adresser aux autorités compétentes.
charlottemarie23
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 21 janvier 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
27 janvier 2015
-
Bonjour à tous et à toutes,
je suis journaliste et prépare un magazine pour la télévision sur les violences faites dans les cuisines de restaurants. Je cherche notamment des témoignages de commis, apprentis, chefs qui auraient subi toutes ces scènes de bizutage dont vous parlez sur ce forum, ou du harcelèment moral/sexuel en cuisine.
Si cela vous intéresse de m'en parler, vous pouvez me contacter sur ma boite mail : ***@***
Merci pour votre aide, ce serait l'occasion de briser la glace de ce tabou.

Charlotte

***les coordonnées personnelles sont à éviter pour préserver votre sécurité sur le net. Toutefois, vous pouvez utiliser votre compte gratuit sur le Journal des femmes, lorsque vous êtes membre, en utilisant la messagerie privée.
imagine7
Messages postés
15552
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 août 2019
242 -
Bonjour charlottemarie23,

Pourriez-vous préciser de quel magazine, et pour quelle télévision vous préparez ce travail ?
Merci.
> imagine7
Messages postés
15552
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 août 2019
-
Bonjour,
Peut on en discuter en discussion privée ? sur ma boite mail ***@*** ?
Merci
charlottemarie23
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 21 janvier 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
27 janvier 2015
-
Bonjour,
peut on en parler en message privé sur ma boite mail ?
Merci
xplom
Messages postés
33855
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2019
216 -
bonjour
et puis nous informer du passage de votre émission bien sur

bien à vous Chalotte
Réponse à Titouan suite demande d'aide du 27/1/2015.

Bonjour Titouan, Bravo de venir en aide à ton cousin, il est vrai qu'on ne sait pas toujours comment faire pour aider car à qui en parler. Je te conseille de contacter SANTE FIL JEUNES
http://www.filsantejeunes.com/qui-sommes-nous-365, où tu trouveras un numéro de téléphone
gratuit, ce sont des professionnels qui répondent et je suis sûre que tu y trouveras de bons conseils. Il ne faut pas rester avec de tels gros soucis sans en parler. Courage !
Commenter la réponse de anonymous3
+2
Utile
Il faut le signaler au CFA dont il dépend .
begonie
Messages postés
99492
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 août 2019
2 -
Exact Tibo, il faut le signaler, il s'agit de violence inacceptable.

Les jeunes ont le droit de réaliser leurs études et/ou apprentissage dans des conditions normales et en toute sécurité.

J'ai trouvé ce lien : http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/actualites/le-conseil-des-jeunes-de-la-ville-de-strasbourg-sengage/
Commenter la réponse de Tibo
+3
Utile
Meme si il t'en veux,il serai bon d'en parler,déjà pour toi,tu te sentirais plus à l'aise,et pour lui parce que moralement il ne tiendra pas une éternité,il te remerciera plus tard de l'avoir sorti de là.Alors fonce n'hésite pas et dis toi que tu ne fais que lui rendre service,on ne sait jamais quel genre de réaction il pourrait avoir un jour où la petite goutte d'eau fera déborder le vase.
Commenter la réponse de petruchka
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 13 décembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
13 décembre 2014
+1
Utile
C'EST VRAI Cela existe.
Comme Annonyme3, j'ai travaillé en restauration, comme fille.
J'ai connu la pression énorme dans un étoilé londonien mais pas d'abus.
Par contre des récits corroborés et fiables, j' en ai entendu pas mal.
Par exemple, Gordon Ramsey démarrait avec une superbe couverture médiatique son restaurant "L'aubergine" et se défoulait. Comme combien d'autres?

Dans le Kent, le bizutage m'a choqué à l'encontre d'un stagiaire venu travaillé gratos 3 semaines. Remerciement: enfermé dans la chambre froide, pendu par les pieds au crochet de boucher, lumière éteinte, un seau d'eau froide lancé sur lui. Je l'ai signalé au chef qui n'a pas bougé le petit doigt. Il avait probablement d'autres priorités.
C'est dans cet endroit, que j'ai travaillé tout en étant enceinte pour la 1ère fois.
Ma santé et celle de mon futur bébé n'étaient pas non plus la priorité, que les commis puissent sortir en boîte, oui.

En Italie, j'ai été licenciée économique par un hôtel qui construisait une piscine.

Sans compter les employeurs qui ne déclarent pas toutes les périodes travaillées.

Je me suis recyclée et ai quitté ce métier génial et si ingrat.
Le voir à la télé me dégoûte toujours car tellement idéalisé pour faire de l'audimat façon téléréalité.
Dans les années 2000, Marie-France Hirrigoyen a sorti un livre sur le harcèlement et j'ai commencé à comprendre. Aujourd'hui le film "Respire" démonte vraiment bien quelques mécanismes utilisés par les pervers narcissiques.

Mon conseil: bien bétonner un dossier avec un maximum de preuves pour SE DÉFENDRE tout simplement. Les témoignages de collègues sont rares.
Commenter la réponse de isabartho
Messages postés
33855
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2019
216
+2
Utile
bonsoir

un avis perso

une personne qui ce fait appeler chef, oui chef! c'est un petit
donnez un petit grade dans l'armée et ce sera le pire que ses supérieurs
raison pour laquelle je regarde pas les émissions de cuisine à la TV,il va falloir descendre un jour de son piédestal les cuistots, oui terme péjoratif, mais pour moi vous faite la tambouille les chefs rien d'autre, alors ôtez votre bleu blanc rouge de votre cou et arrêtez de faire de la pub pour des conserves

30 millions de Françaises ne se font pas appeler chef, mais ça sent bon ma chérie

mon billet d'humeur

Je suis scandalisé par votre français et surtout vos reflexions ! Le "oui chef !" est là afin que le chef (d'orchestre ? Moins choquant) sache si les membres de l'équipe ont bien entendu les consignes. Ce n'est absolument pas une question d'égo. Le chef est là pour organiser et veiller à la bonne marche du service donc oui c'est militaire mais il n'y a pas une seconde à perdre pour que les "gens puissent diner tranquilou à 10m ". C'est stressant comme boulot et en grande partie à cause des clients toujours plus exigeant et persuadé qu'ils feraient mieux que le cuistot sous pretexte qu'ils ont vu top chef la veille ! Après, je ne suis absolument pas d'accord avec les pratiques de certains et je pense qu'il faut les dénoncer. En tant que " chef", je n'y jaimais eu recourt et ai toujours réussi à gerer mes équipes ! Ah et pour ce qui est des "30 millions de françaises" svp, on est pressue en 2015, les hommes cuisinent et font le ménage aussi ! Ni
> smegfred -
Oui, je vous suis à 100% !!
Nous faisons un métier passionnant mais terriblement stressant et malheureusement bien souvent parce que les exigences sont de plus en plus importantes.
Je suis une "FEMME CHEF" et cela ne m'a jamais donné la grosse tête. Je travaille et coach, pour employer un mot à la mode, mon équipe dans la bonne humeur et dans le soucis du travail bien fait pour apporter du plaisir à mes clients. Et oui, il faut bien des personnes qui poussent la barque dans la bonne direction !!!
Mon équipe est constituée d'hommes et on s'éclate comme des gamins avec nos "russes" : et non ce ne sont pas de belles nanas blondes et pulpeuses comme le suggèrent mes stagiaires :)
Allez ! un peu d'humour !!!!
D'autre part, je condamne les pratiques grossières et parfois violentes de certains !! Même si, pendant le coup de feu, gueuler un bon coup ça peu soulager.
Il y a des imbéciles partout et pas qu'en cuisine.
Alors arrêtons s'il vous plait de sans arrêt salir notre métier.

Cordialement
xplom
Messages postés
33855
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2019
216 -
bonsoir S-A-D

mais d'ou vient cette posture des mains derrière le dos qui humainement veut dire je ne craint rien, les mêmes qu'a l'armée place du rapport par le capitaine, voir tout les films dès qu'il y a un commandant, je trouve cela déplacé dans un métier de bouche qui veut faire du plaisir gustatif
Commenter la réponse de xplom
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 15 décembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
15 décembre 2014
+1
Utile
Bonjour,
J'ai travaillée dernièrement dans l'enceinte d'un restaurant scolaire où je remplaçais la seconde de cuisine (aide cuisinière) et j'ai rencontré les mêmes problèmes : Harcèlement moral tout les jours de la part de la chef de cuisine (jalouse de moi et cherchant des prétextes pour m'humilier), se concertant avec la 3ème de cuisine pour me pourrir la vie au quotidien. Au début la chef de cuisine m'indique que cette personne ne doit pas toucher les couteaux très tranchants que seule la chef utilise car elle fait des crises d'épilepsie et peut se couper en tombant. Puis au fil du temps, cette personne s'est concerté avec la chef de cuisine et le Gestionnaire (car nous sommes dans un collège) et là, surprise au fil du temps cette personne est "montée en grade", à pris ma place et moi je suis passée de seconde à finir par nettoyer les salles de classes (hyper crade) et balayer les escaliers. Une aberration totale où on doit se taire, se laisser traiter comme des esclaves, se laisser museler car tout ce "beau monde" est chapeauté par le Conseil Général et on vous fait sentir qu'ils sont "intouchables" !!! Heureusement je n'y suis restée que 3 mois mais dans un tel contexte, ce fut extrêmement long !!!
Ton cousin lui est dans un restaurant "Privé" qu'il en profite pour dénoncer tout ça en allant aux Prud'hommes car des salauds comme ça, pas de cadeaux !!! Soit il va tomber dans la dépression, soit il va faire son métier mais "à la dégoutée" et ceci à vie.
Commenter la réponse de Kokeshy
Messages postés
33855
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2019
216
0
Utile
bonsoir

et bien aujourd'hui , ma petite blonde aux yeux bleus m'a dit qu'elle quittait sa place de mon resto préféré , j'ai pensé à ce sujet

donc je change de resto, a bon entendeur Messieurs les "chefs" la bouffe est une chose et le sourire vaux bien 75% du repas, payer et respecter les employés est la moindre des choses
perso je suis content pour elle

encore un billet d'humeur
Commenter la réponse de xplom
0
Utile
Hello,
De mon temps ont devaient travailler 12 heures par jour avec coups de pieds dans les fesses et mini salaire, je suis toujours vivant suis restaurateur
xplom
Messages postés
33855
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2019
216 -
bonjour dédé

si vous m'avez bien lu, mon premier critère de sélection d'un resto c'est le respect du personnel, la carte vient bien loin derrière , un accueil souriant me fera oublier la carte

désolé pour les coups de pieds, mais cette méthode du chefaillon me dérange, perso client je déménage

mais c'est quoi ce job qui marche a coup de trique?
Commenter la réponse de dédé
Messages postés
17
Date d'inscription
mardi 16 décembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2016
+2
Utile
mon fils a eu les mêmes problèmes en pâtisserie , il est parti . puis il a été témoin de traffic fait par le chef de cuisine d'une grande chaine où il était chef pâtissier : il a été victime d'harcèlement par lui jusqu"à ce qu'il démissionne . Il n'est plus pâtissier et il le regrette ... ne faites pas comme moi : je lui disais de porter plainte et de ne pas subir ,mais avec le recul je vois que C EST MOI QUI AURAIS DU AGIR !!!! Il était jeune ,, avait peur , c'est difficile de s'opposer à un chef qui a l'autorité! faites-le pour le bien de votre neveu!!
Commenter la réponse de gombey38
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 16 janvier 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2015
0
Utile
22 Katoch1412 - 16 janv. 2015 à 16:12
Alerter la chambre des métiers en tout premier lieu soit par l'intermédiaire du CFA ou du lycée professionnel. Les patrons de restaurants embauchant des apprentis perçoivent des aides à la formation qui leur seront supprimées en cas de non respect du contrat. Et l'autre solution est les prudhommes. S'il s'agit d'un mineur les parents doivent intervenir des le début et éviter que la situation s'envenime. Bon courage !
Répondre
CIELA65
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 16 janvier 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2015
-
Je suis d'accord avec Katoch. Il faut absolument qu'il en parle avec ses parents
Le silence peut .être lourd de conséquences.
Commenter la réponse de Katoch1412
Messages postés
33855
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2019
216
0
Utile
bonsoir

c'est aussi a nous clients de faire prendre conscience, de l'intérêt que l'on porte au"petit" personnel

le patron de mon resto a encore pris une baffe quand j'ai offert la boite de chocolat a ses serveuses , et pas du Cemoi mais du maître chocolatier de ma région

ça c'est ce que chaque client devrait faire, pour que l'employeur prenne acte que c'est pour le service que l'on vient, pas son enseigne
Commenter la réponse de xplom
0
Utile
En effet la cuisine est un métier très stressant
Commenter la réponse de stephen