Fondant au chocolat et au Mars®

-
 GateauMars -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/351336-fondant-au-chocolat-et-au-mars

Un gâteau que je fait très régulièrement, et à chaque fois c'est une réussite! Il faut le servir quand il est refroidi sinon il est très bon mais trop lourd. Il faut aussi faire attention à la cuisson, c'est un fondant, il gâteau ne doit pas être complètement cuit.

très facile à faire et très bon mais un peu trop sucrée (je n'ai mis que la moitié de sucre)(et un peu de sucre glace pour la décoration)!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :)
Décevant .... la photo montre un gateau au chocolat au lait , pas noir .... Gateau pas fondant du tout , Mars qui devient dur , et pas assez de sucre ! Il a finit à la poubelle ! Je vais revenir à ma recette classique et bien meilleure !!!
Utilisateur anonyme
Très bonne recette, appréciée de tous
Décevant, tout comme le livre
Ecoeurant, trop de chocolat et les morceaux collent aux dents (il faudrait les mélanger à la pâte). C'est la seule recette de ce livre publiée sur les blogs car c'est la seule recette du livre (en plus elle est nulle) le reste du bouquin ne contient aucune recette concrète, je déconseille la collection !
Ma suggestion : Faire le gâteau habituel (même avec un simple gâteau au yaourt) et y mettre des morceaux de mars dans la pâte, c'est meilleur.
Utilisateur anonyme
Fondant réussi
Délicieux mais en remplaçant le chocolat 70% de cacao par du moins fort ou du au lait, on sent plus le goût des pépites de Mars, ne pas faire trop cuire pour assurer le fondant!
bof...
Ecoeurant, c'est vraiment très chocolaté et les mars sur le dessus collent aux dents.
Ma suggestion : Mettre moins de chocolat et enfoncer les mars sur le dessus de la pâte pour qu'ils ne durcissent pas.
Utilisateur anonyme
fondant au chocolat et aux Mars
décevant
trop lourd malgrès les oeufs en neige, manque de sucre, heureusement que les Mars étaient là