Gâteau nantais

Signaler
-
 Martine -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/339465-gateau-nantais

Bonjour,
Je suis à la recherche d'un moule grand triskell (24 cms) comme celui que vous possédez.
Moldéo ne le fait plus.
Je me marie au mois de juin dans les Côtes d'Armor et je voulais faire faire des fraisiers en forme de triskell.
Accepteriez vous de me vendre votre moule ? ou je vous le loue et vous le renvoie dès que j'ai mes fraisiers triskell !
Dites si oui (comme je l'espère) et votre prix.
Merci d'avance. J'y tiens beaucoup et suis désespérée après avoir imaginé de que ça donnerait, de ne pas pouvoir réaliser mon idée !!!
Le glaçage
Dame oui, c'est un si bon gâteau d'chez nous ! Je suis absolument nul en cuisine et pourtant je me suis lancé à faire ce gâteau. Et j'ai réussi. Le glaçage est très facile à faire en mélangeant le sucre glace avec un 1/2 citron. Il faut bien mélanger pour ne pas avoir de grumeau et c'est tout.
Utilisateur anonyme
Ah là c'est le vrai, le seul, l'unique
Merci, Luc c'est le vrai que j'ai toujours mangé dans mon enfance, c'est vrai qu'il est encore meilleur le surlendemain ! Je ne suis pas arrivé à faire le glaçage et la confiture d'abricot. Je n'ai fait que le glaçage au sucre et rhum, c'est bon car c'est croquant, je crois que cela ajoute beaucoup de plaisir en bouche.
Utilisateur anonyme
Délicieux !
J'ai acheté le moule en forme de triskell et la dose de pâte a bien rempli le moule mais attention à la cuisson : une partie a débordé !
Ma suggestion : Laisser au moins 2 cm de marge et remplir un petit moule avec le reste de pâte !
Utilisateur anonyme
Délicieux
C'est un gâteau qui se savoure le surlendemain. La 1re fois, j'ai mis le nappage à l'abricot, c'est vrai qu'il est meilleur encore, mais le glaçage est moins dur. Je l'ai donc fait sans ce nappage à l'abricot, c'est tout de même délicieux. Réduire la quantité de rhum.
Ma suggestion : Pour le rhum : utiliser en dosage un tiers de moins qu'un verre à liqueur.