Confiture de nèfles

Signaler
-
 Brimbelles -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/314593-confiture-de-nefles

Pour le moment, je n.ai goûté que sur la cuillère en bois mais c’est vraiment TOP. C’ Une première pour moi, la commune a planté un néflier il y a peu et je pense que personne ne s’est Intéressé à ce fruit pas très attirant.__Pour le sucre j’ai mis un peu au pif car selon que la pulpe sort bien ou non, le rendement diffère. Il faudrait l’indiquer au prorata de la pulpe.
Super recette ! On retrouve un goût identique aux nèfles ''fraiches''
Très bonne recette, le résultat est divin !
J'ai goûté mes nèfles qui étaient fort sucrées. Je n'ai donc mis qu'un kilo de sucre pour 1,7kg de fruits sans la peau. Après la première cuisson, j'ai rajouté de l'eau pour avoir plus facile et récupérer plus de chair. Ma confiture est très foncée. =Celle que j'avais goûté chez une connaissance avait une consistance de miel et un goût de pomme+ miel que la mienne n'a pas. Mais elle est très bonne tout de même.
Excellente pour la première fois avec des nèfles grosses comme ça ! !Je suis ravie cet arbre est magnifique en fleurs et cette année les fruits généreux il a gelé donc les nèfles sont blettes. TOUT est parfait.
J'ai précisé il y a peu qu'il faut les récolter blettes ou les récolter encore dures et les laisser arriver à maturité. Ce sont bien les nèfles origine Allemagne et pas celles du Japon qui elles, sont mures en été.
Pour ce qui est du sucre, depuis la publication de la recette qui date déjà pas mal, je mets beaucoup moins de sucre, voire seulement 150 g pour faire une compote. Je fais de même pour toutes mes confitures (30% de sucre maxi).
je l'ai fait tremper une nuit avec le sucre,et je fais la confiture le lendemain avec un jus d'orange ou citron,un regal
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 3 décembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2016

Je n'aurais pas dû mettre autant de sucre! La confiture est beaucoup trop sucrée! Je me suis demandé si vous parliez des nèfles européennes ou de celles du Japon. Pour pouvoir "presser" les nèfles hors de l'écorce, il faut qu'elles soient blettes. Ce n'est pas précisé. Et de blettes à pourries, il n'y a qu'un pas! Les miennes ne l'étaient pas (blettes). Or, beaucoup de matière a été perdue, car la pulpe ne s'attendrissait pas, malgré la cuisson prolongée que je me suis vu obligé de faire. Je n'ai pas pu passer cette pulpe encore dure à travers la passoire. Résultat: la dose de sucre n'était plus proportionnelle à la pulpe restante!
Le fruit doit normalement être récolté après les premières gelées (s'il y en a ;elles se font rares ces derniers hivers). Il devient blète, couleur plus foncée, se ramollit. Sinon, sans les gelées, attendre que les premiers ramollissent sur l'arbre, puis récolter le tout. Les laisser murir au maximum dans des cagettes au frais (au chaud, ils tourneraient).
Bonjour je viens de découvrir ce fruit ce matin et j'aimerai savoir si il faut le récolter à maturité ou comme sur la photo afin de le laisser mûrir ?
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 14 mars 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
7 décembre 2017

Étant l'auteur de cette recette, je ne peux que vous remercier tous pour vos compliments. Cette recette permet d'utiliser ce fruit oublié qui pourtant est très nutritif. Chacun peut varier les proportions à sa façon, y ajouter sa personnalisation, mais attention, sans dénaturer la goût du fruit. J'ai une proposition d'utilisation : faites une tarte au pommes ou même aux poires. Avant de placer vos fruits dessus, tapissez le fond de votre tarte avec une bonne couche de confiture de nèfles. Les saveurs se marient très bien et étonneront ceux qui ne connaissent pas ce fruit. Pour finir, il est vrai que l'on peut réaliser une compote de nèfles en ajoutant beaucoup moins de sucre ; cela n'en sera que mieux et l'usage plus polyvalent.
Je viens de réaliser votre recette avec succès, je possède un néflier qui a rapporté cette année.
j'ai préparé des fruits déguisés à la pate de nèfles à la noix coco.
Après avoir pris le temps de dénoyauter les nèfles je rajoute la poudre de noix coco et je rempli des fruits secs(dattes, pruneaux) de cette pâte.

Autre recettes
la compote de nèfles pommes noix
pour les nèfles enlever l'enveloppe comme décrite pour la confiture, faire cuire les nèfles avec qq pommes et qq noix du sucre ou du miel et un peu d'eau. bien mélanger pendant la cuisson.
dès que les pommes sont cuites, j'ai mixé le tout et passé au tamis pour enlever les noyaux restant.
toute la famille c'est régalé.
j'ai mixe
je viens de faire de la confiture super bonne pour une première fois merci pour la recette car mème les plus nuls comme moi y arrivent
les nèfles sont un bon remède pour les personnes qui ont des problèmes intestinaux
tres bonne mais a mon gout trop sucree,je pense la refaire avec 500g de sucre par kilo
astuce
petite astuce
Ma suggestion : une suggestion : récolter les fruits avant les gelées si vs ne pouvez faire autrement et passer les qqs jours au congélateur....

confitures
très facile a faire
Ma suggestion : sans doute avec du foie gras a noel
utilisatrice
Très bonne recette.
Facile à réaliser.
Ce sont bien les nèfles de la photo.
J'en fait chaque année
Ma suggestion : Il m'arrive d'ajouter du sucre vanillé ou des oranges mixées
Très bonne recette
Super recette. J'ai enfin réussi à être plus prompt que les oiseaux, cette année, et à ramasser mes nèfles. Mais je ne savais pas du tout comment faire la confiture. Votre recette est très bonne.
Nèfles
Le néflier fleurit au printemps et ses fruits murissent à l'automne.On devrait les cueillir après les premières gelées mais dans ce cas il y a de fortes chances que les oiseaux soient déjà passés par là ou que les fruits soient tombés. On peut donc les cueillir avant qu'ils ne soient mûrs et les laisser murir dans un grenier ou une pièce non chauffée sur du journal..
Ma suggestion : Moi, je les cuits et les passe au moulin à légumes. Je récupère la purée et je la mélange à du sucre (gelsucre, confisucre ou autre). Avec le jus de cuisson, je fais de la gélée.
confusion nèfles de chez nous ou nèfles du japon
je n'ai pas essayé la recette, mais pour Renée, vue la photo, je pense qu'elle concerne les nèfles(de chez nous) que l'on mange blettes l'hiver, comme le kaki, contrairement aux nèfles du japon, que j'adore et que l'on trouve en ce moment (celles qu'elle décrit)
Mme
Mon avis c'est que l'on ne peut pas confondre un kaki et une nèfles, car ces dernières fleurissent au printemps, et sont bonnes à manger ou à faire en confiture vers le mois de novembre suivant les régions. Le fruit qui est représenté pour la confiture est bien une nèfle, mais on ne peut se tromper avec un kaki qui est effectivement un fruit de couleur orange mais qui n'a pas du tout la même forme, est plus gros et n'a rien à voir avec une nèfle. Personnellement je n'ai jamais fait de confiture de nèfles, c'est sûrement bon, je vais essayer
erreur sur les nèfles !
mme Bes confond les nèfles du japon avec ceux dit d' Allemagne et que la plupart des consommateurs ont pu connaître !
Donc à revoir !
D'accord mais ..
OK avec vous à propos de la comparaison entre ces deux fruits, mais il faut préciser que la nèfle est celle du Néflier du Japon et qui est comme vous le dites un fruit jaune à chair ferme et à noyaux. Par contre, dans nos régions on trouve la nèfle qui se mange très mure (blette ?) et dont le goût ressemble à celui d'une pomme presque pourrie. Cette dernière est marron et ne contient pas de noyaux mais des pépins.
Ma suggestion : Aucune autre
confusion entre Kaki et nefle?
La nèfle a de 1 à 5 noyaux et non des pépins. La peau est couleur abricot à maturité, et la chair aussi. Le néflier fleuri en hiver et muri à cette époque-ci, en mai/juin. Le Kaki, fruit du plaqueminier , doit attendre de fortes gelées pour être cueilli mur. La chair du Kaki est en purée, la chair de la nèfle est ferme à maturité.
Ma suggestion : J'ai fait de la confiture de nèfles, hier, j'ai lavé, épluché et dénoyauté les nèfles, j'ai mis dans une cocotte 700 grs de sucre gilifiant par Kilo de fruits, j'ai ajouté 150 ml d'eau, et j'ai laissé cuire jusqu'à ce que le jus coule goutte à goutte. La confiture est excellente et les nèfles confites, c'est un régal.
Réussite totale
Je l'ai faite ce jour, réussite totale , facile pas compliquée à faire. Prendre des nèfles très mures .
j ai mis 5 grammes de sucre pour un kilos de nèfles
bien sûr un peu de perte à cause des noyaux,
mais quand même deux petits pots.
Ma suggestion : Aucune pour moi elle est très bonne ainsi. Pour la cuisson en deuxième partie je n' ai laissé cuire que quatre minutes, c'est suffisant .
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 14 mars 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
7 décembre 2017

Nèfles mûres
Ma suggestion : Les nèfles mures sont molles, car elles deviennent blètes. Celles qui sont encore dures vont ramollir au fur et à mesure. Laissez les dehors sous abris, dans une cagette, au froid. Surveillez le murissement et utilisez-les lorsqu'elles sont à point. On peut aussi les manger directement en consommant la chair pâteuse et en recrachant les 5 noyaux.
Nefles molles ?...
Je viens de cueillir une quantité impressionnante de nèfles dans mon jardin mais je ne sais pas quelles sont les fruits utilisables ou non...
Pouvez vous me dire comment reconnaitre les nèfles à point ?.. certaines des miennes ont une chair marron... sont elles bonnes ou inutilisables ?
Utilisateur anonyme
Pépins
Les nefles ont bien des pépins et non un noyau !
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 14 mars 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
7 décembre 2017

Pas d'erreur !
Il s'agit bien de nèfles ! La variété Mespilus germanica que l'on trouve plus facilement dans tout le nord de la France.
Ma suggestion : Consultez les avis et remarques ci-dessous...
Utilisateur anonyme
Erreur
A mon avis, il y a une erreur dans la recette, il s'agit de grenades et non de nèfles, les nèfles n'ont pas de pépins mais un noyau.
Petit plus
Excellent conseil de réalisation.
Ma suggestion : Habitant au Maroc, j'ai ajouté au sucre, une infusion de Karkadé (fleurs d'hibiscus) et un morceau de cannelle.
Excellente, cette confiture
Une bonne façon de consommer ces fruits que je laissais d'habitude sur l'arbre.
Ma suggestion : Pour l'étape n°1, ne pas mettre de sucre (il sera plus facile de touiller et de séparer les noyaux de la pulpe). Ajouter le sucre seulement à l'étape n° 2.
Pourquoi de la menthe ?
Pourquoi de la menthe ? L'intérêt de cette confiture est de profiter pleinement de la saveur si particulière de la nèfle (pas celle du Japon, à couleur claire, ne pas confondre). De plus, en temps que gourmet, je crois que cette association n'est pas très heureuse. Restons donc naturel...
Question
Je voudrais faire ma confiture de nèfles avec de la menthe. Qui me dire si cela est possible ? Merci.
Confiture de nèfles
Très bonne confiture qui change un peu de celles que l'on trouve dans le commerce.
Ma suggestion : Pour ma part, je poche les nèfles mûres et je passe au moulin à légumes ou plus exactement un chinois (sert aussi pour les gelées) muni d'un rouleau qui écrase les nèfles afin de les débarrasser des noyaux et de la peau. J'obtiens une purée que je cuis avec du sucre (700g par kilo) et vanille en gousse ou sucre vanillé.
Si trop épais j'ajoute un peu de jus, dans lequel elles ont été pochées. Attention au geysers pendant la cuisson. Couvrir avec une grille anti-éclaboussure. Je fais toujours des petits pots de confiture pour avoir différentes variétés ouvertes en même temps.

Question.
Est-ce que cela veut dire que la japonica n'est pas une nèfles ?
Cuisson
Le temps de cuisson est trop court.
Ma suggestion : Je laisse macérer les nèfles avec le sucre toute une nuit et je fais cuire avec le jus rendu.
Merci à Georges !
Avec les bons fruits cités (ceux que l'on voit sur la photo près du pot de confiture), la recette est parfaite. Je la pratique depuis plusieurs années.
Ma suggestion : Merci à Georges de préciser qu'il ne faut pas se tromper de sorte de fruit... Ceux utilisés sont de petite taille et mûrs au coeur de l'automne après les premières gelées.
Nèfles
Ne pas confondre Eriobotrya japonica que est le fruit orangé que nous consommons en mai, et Mespilus germanica qui se consomme en effet après les premières gelées. Les deux sont appelés nèfle.

Difficile
Cette recette fut un échec total pour moi. C'est la première année où je suis une recette au gramme près, avec une balance que je n'utilise jamais et j'ai eu quelque chose de complètement liquide. J'ai donc tout repris à ma façon, sans pesée et ça a fini par donner quelque chose.
Ma suggestion : J'ai l'impression que l'eau n'est pas nécessaire, à moins de vouloir un sirop. Le sucre avec pectine me semble quand même nécessaire et un temps de cuisson beaucoup plus long.
Nèfles
La nèfle est (était) courante dans le Midi, où elle n'a pas besoin d'attendre les gelées puisqu'elle y mûrit fin mai, début juin. Elle est très sensible à une tavelure noire qui la rend un peu amère. C'est la raison pour laquelle il ne faut utiliser que des fruits sains, mais qui seront à peine mûrs sauf à les voir noircir.
Ne jettez pas les noyaux
Ma suggestion : Pour ma part, je retire les noyaux avant de cuire la confiture, et j'en fais une excellente liqueur qui se boit très fraîche.
Je mets un peu plus d'eau
Je mets un peu plus d'eau à la purée de fruits. Je ne fais pas chauffer pour enlever les noyaux, je rince les noyaux avec un peu d'eau à laquelle je mélange le sucre. Je fais cuire et je mixe le tout en fin de cuisson pour avoir une matière bien lisse.
Ma suggestion : Mettre dans des petits pots et manger avec des petits-suisses ou de la crème de marron : extra !
A propos de la nèfle
Ma suggestion : La nèfle est un petit fruit rustique d'environ 4 cm de diamètre issu d'un arbre, le nèflier. Le fruit se récolte après les premières gelées lorqu'il devient mou. Son goût ressemble à celui d'une pomme blète, il est fruité, avec un arrière goût de caramel.
Nèfle ?
Pouvez vous nous rappeler ce qu'est le nèfle et de quel fruit ou légume se raproche t-il le plus question goût ? Merci.