Soupoukanja au cabri

Signaler
-
 jenny -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/307926-soupoukanja-au-cabri

c'est vraiment pas comme ça du tout
Il manque l'huile de palme et les fruits de mer. Et puis nous au Sénégal, on ne fait pas cuire dans de l'huile. ONmet de l'eau dans la marmite et on y ajoute la viande et les ingrédients.
A chacun sa façon mais c'est un très bon plat, j'en raffole.
Ingrédient manquant
Il manque l'huile de palme.
Ma suggestion : Et surtout enlever le laurier.
Plus diététique
Je suis sénégalaise de Saint-Louis et j'adore le soupoukanja. Je suis très heureuse d'en trouver une aussi bonne recette sur le net.
Ma suggestion : Je le prépare sans faire chauffer l'huile de palme. Il faut faire bouillir d'abord à feu vif, puis à feu doux, mettre tous les ingrédients (viande et/ou poisson, crustacés) pendant 45 minutes à 1 heure, puis ajouter les gombos émincés pendant environ 30 minutes et incorporer l'huile de palme 15 à 20 minutes avant la fin de cuisson pour en préserver toutes les propriétés.
Réponse à Habi Bathily
Vous aves raison, c'est encore meilleur avec du yet et du guedj. Mais il est bien difficile d'en trouver ici. Ceci dit, je vous remercie de votre remarque et j'en tiens compte pour l'ajouter à la recette.
variante
Ma suggestion : Au sénégal, nous ajoutons du yett et du guedj avec des petits crevettes séchées car plus il y a d'ingrédients et meilleur c'est. Vous pouvez ajouter des grosses crevettes quelques minutes avant la fin de cuisson.
Huile de palme
Ma suggestion : Dans la recette d'origine sénegalaise, il n'y a pas de tomates et l'huile est plutôt de palme. Cela donne au plat une couleur jaune-orange (si l'huile est bonne) et cela change le parfum du plat. La meilleure huile de palme est celle qui vient de Guinée.
Excellent
Très bonnes explications, facile à réaliser. Je ne sais toutefois ce qu'est le cabri. J'ai employé du mouton et c'était délicieux, mes invités ont beaucoup apprécié, d'autant qu'ils n'avaient jamais mangé de plat africain. Merci pour cette bonne recette.
Adoré par les enfants
Très facile à digérer, on peut le manger à midi ou le soir. Merci à cette formidable cuisinière de nous avoir enseigné ce plat, doux au palais.
Ma suggestion : L'huile de palme est plus douce.