Pot-au-feu

Marie-gilles - 4 avril 2005 à 16:44
 derv44 - 3 déc. 2022 à 07:58
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/306442-pot-au-feu

Comme j'aime c'est TOP
Danouchette32160 Messages postés 51 Date d'inscription samedi 13 décembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 27 septembre 2016 5
21 nov. 2015 à 17:57
Avec le froid on cherche des recettes pour ce réchauffer : des légumes et de la viande : boeuf + veau + porc et tous les légumes : de quoi faire une soupe merveilleuse et obtenir un bouillon plein de goût pour : à faire en grande quantité et garder au congélateur une bouteille de ce bouillon : pour cuisiner : soupes oignons, risotto...person. j'en ai toujours au congélateur....idéal pour les grandes tablées et les grandes familles ou pour des nombreux amis de passage : pas beaucoup de travail : épluchage légumes...
L'astuce et de faire un bouillon à froid et un bouillon à chaud....le vrai secret de cette recette !!!!
Excellente recette , on peut aussi mettre boeuf et veauc'est délicieux.
Ma mère faisait une sauce tomate maison en plus, avec les pommes de terre et la viande c'est extra ! Pour le bouillon, j'y fais cuire du vermicelle qu'on peut le déguster avant le pot au feu ou un un autre soir .
Excellent
Très bon, rien à dire
pot au feu
Bon choix de viande MAIS ....NE PAS CUIRE LES POMMES DE TERRE dans le bouillon.
(Si on veut prendre un peu de bouillon avant de déguster la viande et les légumes)
Ma suggestion : Prendre quelques louches de bouillon et faire cuire les pommes de terre à part
L'eau de cuisson des pommes de terre est à jeter...
Variante pour le bouillon
Ma suggestion : Pour le bouillon, je mets un peu moins d'eau et j'ajoute un litre de jus de pomme... cela donne un petit goût acidulé très sympa... Depuis que l'on m'a donné ce truc, je ne fais plus que comme ça !
Un vrai plat pour lutter contre le froid
J'ai des amis ce soir pour le dîner, j'ai choisi la simplicité, le pot-au-feu, une recette conviviale qui va bien avec le froid d aujourd'hui.
Ma suggestion : Bonne idée de le faire la veille.
Délicieux
Délicieux ce pot-au-feu.
Ma suggestion : Avec la viande qui reste, je mouline et avec quelques épices, persil etc. Je mets ce hachis dans une pâte brisée, formant de petits pâtés que je rissole à l'huile, ou que je fais cuire au four.
Très bon
Sans commentaire, il suffit de suivre la recette, facile et précise.
Et les restes
Je vais tenter cette recette demain. J'en prévoit toujours plus. Comme ça, je mixe les restes de légumes et de viande et je fais un hachis avec. Ensuite, je récupère le bouillon, le passe au chinois et prépare une soupe à l'oignon avec. Un régal !
Réponse à Arlette
Ce plat se confectionnait jadis avec des panais, qui ne sont pratiquement plus consommés depuis l'arrivée de la pomme de terre. Il s'agit avant tout d'un plat paysan, d'une potée, où l'on met ce que l'on a sous la main, un plat de pauvre destiné à utiliser les bas morceaux alors que les morceaux plus nobles de l'animal étaient consommés par les bourgeois (filet, côtes, etc.). De ce fait, chacun possède sa recette du pot-au-feu et je suis, personnelement, attaché à cette tradition paysanne voire fermière et ajoute des pommes de terre.
Sans pommes de terre
Ma suggestion : Je ne mets pas de pommes de terre dans le pot-au-feu.
Merveille
Il est délicieux ce pot-au-feu avec une petite touche personnelle.
Ma suggestion : Je fais toujours un mélange de viandes et en particulier de la joue qui donne un merveilleux goût. J'ajoute des baies de genièvre, un peu de coriandre et des grains de poivre blanc que j'enferme dans une gaze, ainsi que le traditionnel bouquet garni.
Excellent
Parfait comme toutes vos recettes, excellent conseil de filtrer le bouillon.
Super
Merci pour la recette. C'était la première fois que je faisais du pot au feu et ce fut un pur régal. Depuis le temps que mon mari m'en demandait, il était aux anges.
Réponse à Marianne
L'origine de ce plat paysan se perd dans a nuit des temps - C'était au moyen-âge le "pot" ou "la grande ouille" ou "la grande marmite" - en fonction des régions ou des pays il prend le nom de pot-au-feu à l'albigeoise (confit d'oie), à la mériodionale (porc, saucisson, veau) à la languedocienne (lard de poitrine) à la béarnaise (avec poule farcie et petit saucisson il devient poule au pot)- dans le nord c'est le hochepot, il est potée en loprraine et auvergne, le bortsch en Pologne, puchero en Espagne ou cucido au Portugal - Les pommes de terre y ont leur place mais il vaut mieux les cuire à part pour conserver sa clarté au bouillon.
Avis
La recette est excellente bien qu'un peu longue. Mais le résultat mérite le temps que l'on y passe.
Ma suggestion : Ajouter quelques baies de genièvre qui ont tendance à rendre les plats plus digestes.
Filtrage
Ma suggestion : Personnelement, je filtre cette soupe ainsi que le bouillon de poule en mettant un morceau de coton hydrophile dans le fond d'une passoire. Le tout ressort parfaitement clair.
Mon truc
Très bonne recette qui mérite d'être dégustée.
Ma suggestion : Quand on n'a pas toujours le temps de préparer la veille, je cuisine le jour même et j'ajoute des cubes de bouillons "pot au feu" à raison d'un cube par demi litre d'eau. Bien sûr il ne faut pas saler du tout.