Dresdner Christstollen

Laure - 27 déc. 2005 à 10:31
gricam
Messages postés
41
Date d'inscription
jeudi 15 février 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
29 septembre 2021
- 26 déc. 2016 à 15:46
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/305453-dresdner-christstollen

gricam
Messages postés
41
Date d'inscription
jeudi 15 février 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
29 septembre 2021

26 déc. 2016 à 15:46
Bonjour,

Plusieurs personnes ont demandé ce qu'il advenait du reste de farine (150 g) que vous n'utilisez pas dans la recette du Chrisstollen.

Aucune réponse n'a été apportée.

Donc je pose la même : que fait-on des 150 g de farine qui reste après avoir utilisé 150 g parmi les 300 g prévus ?

Est-il possible d'avoir une réponse ?

Merci.

C. Grill
Cette recette ressemble à celle de ma belle-mère. Il existe différentes recettes selon les régions. Cette recette est l'une de mes préférées . Ah au fait, on utilise de la levure de boulanger, en Allemagne on la trouve en tout petits paquets dans les super-marchés. Il existe aussi une levure de boulanger en poudre et en sachet. Probablement à trouver aussi en France.
Question
Pouvez-vous préciser à quel moment doit-on incorporer le reste de la farine ?
Levure
Quelle levure utiliser ? Quand il y a un temps de repos, c'est toujours la levure de boulanger qu'il faut toujours diluer et faire lever dans de l'eau ou du lait tiède (33°C environ).
Recette assez claire
Davantage que les versions allemandes avec lesquelles je l'ai croisée. Il faut s'y pendre au moins un jour à l'avance mais les étapes préparatoires sont très simples et compatibles avec l'organisation d'un repas.
Ma suggestion : Du croisement de la recette avec les versions allemandes, il ressort que :
- Les zestes de fruits peuvent être confits (j'ai choisi 75 g d'oranges confites et 1 zeste de citron).
- Le levain (pré-pâte) se prépare avantageusement la veille au soir. Une nuit couvert et il double bien de volume.
- C'est quand on reprend la pâte le lendemain qu'il faut ajouter la farine en même temps que le reste du lait, l'œuf,...
- En allemand, le massepain est ajouté émietté en même temps que le mélange de fruits. (J'ai coupé la poire en deux.)
Le résultat a été consommé au terme d'un exposé sur Dresde en cours d'Allemand. Le professeur germanophone a assuré qu'il ressemblait à l'original si je ne m'étais pas trompée dans le pliage. Je suis condamnée à recommencer, c'est vraiment très bon !
Afficher les 9 commentaires